dimanche 24 juillet 2016

Crostinis à la ricotta, à la fleur d'ail et aux tomates cerises semi-confites




L'été, un des truc que j'adore, c'est l'apéro sur la terrasse (ou sous l'arbre, selon la chaleur). C'est un moment si agréable. Qui dit apéro, dit verre de vino et bouchées. Celles-ci, je les ai préparées parce que je me suis rendue compte que j'avais encore des tomates cerises congelées et l'an dernier qui était en PARFAIT état! C'est donc avec des tomates du jardin de l'année passée que ces bouchées absolument délicieuses ont été mitonnées! On pourrait aussi clairement les servir avec une salade pour un repas léger d'été (vous savez pour les journées où il fait vraiment chaud). 









Ingrédients (8 crostinis)

 Tomates cerise-semi-confites
  • 2 1/4 tasses de tomates cerises
  • 1/3 tasse d'huile d'olive (ou d'huile de tomates séchées, si vous en avez sous la main)
  • 3 gousses d'ail, pelées et coupées en deux ou en trois morceaux
  • 1 branche de romarin
  • 2 branches de thym
  • Sel et poivre du moulin
 Croûtons
  • 8 tranches de baguette ou de morceaux de ciabatta
  • Huile d'olive (ou, encore une fois, de l'huile de tomates séchées)
  • Sel et poivre
Garniture à la ricotta
  • 8 c. à soupe de ricotta (légère ou non)
  • 2 c. à thé de pesto de fleur d'ail
  • 1/4 c. à thé de piment d'Espelette
  • 1 filet d'huile d'olive
  • Sel et poivre du moulin
Montage
  • Roquette
  • Vinaigre balsamique
  • Sel Maldon et poivre du moulin

Préparation

1. Préchauffer le four à 300F. Dans un plat à cuisson moyen, déposer les tomates et les morceaux d'ail. Bien les enrober d'huile. Saler et poivrer légèrement. Déposer les herbes sur le dessus et enfourner. Cuire de 60 à 90 minutes, selon la taille des tomates. On veut obtenir des tomates qui ont rendu leur jus, mais qui ne sont pas rôties. Fermer le four et y laisser les tomates une trentaine de minutes. Sortir les tomates du four et les laisser refroidir un peu de façon à ce qu'elles soient tièdes.

2.Sur le BBQ ou dans le four, on fera ensuite griller les croûtons. Avant de procéder, les badigeonner légèrement d'huile, les saler et les poivrer. Personnellement, mon four était chaud, je les y ai fait griller 6-7 minutes dans un four à 350F. Évidemment, le temps de cuisson dépend de l'épaisseur des tranches de pain. On veut des croûtons légèrement dorées et croustillants. 

3. Pendant que les croûtons cuisent, mélanger les ingrédients de la garniture de ricotta et de fleur d'ail dans un bol moyen, à l'aide d'une fourchette. L'huile d'olive n'est pas obligatoire, mais, comme j'utilisais de la ricotta légère et un peu sèche, j'ai préféré mouiller le tout!

4. Pour monter les crostinis, c'est simple. On tartine environ 1 c. à soupe de la garniture de ricotta. On y déposer ensuite des tomates semi-confites et un peu de leur jus de cuisson. On termine en déposant quelques feuilles de roquette, un filet de vinaigre balsamique, on sale et on poivre légèrement.



mardi 19 juillet 2016

Blondies de luxe (c'est-à-dire aux brisures de chocolat, aux pacanes rôties, au beurre noisette, au sel Maldon et au dulce de leche:)




Mon Homme est probablement le plus grand fan de biscuits aux brisures de chocolat sur la planète (rien de moins). Ils sont son dessert favori sans conteste! Depuis que j'ai fait ces biscuits-ci, je ne peux tout simplement plus en préparer d'autres (à part, peut-être, ceux-ci). Alors, quand j'ai décidé de confectionner des blondies, il fallait que j'y incorpore du beurre noisette pour son goût caramélisé qui plaît tant à mon amoureux! Évidemment, ça prenait des flocons de sel Maldon, il n'y a rien de mieux pour créer un contraste sucré-salé. Puis, comme j'ai des restes de dulce de leche (que j'avais préparé à la mijoteuse en assez grande quantité), il n'en fallait pas plus pour que j'en ajoute:) Le résultat? Franchement délicieux (et cochon, je sais)! Si vous êtes fan de biscuits aux brisures de chocolat, vous allez tout simplement adorer ces blondies qui en sont comme une version géante avec un centre digne des vrais brownies (c'est-à-dire pas trop cuit:) En plus, le tout ce prépare rapidement et facilement, quoi demander de plus l'été?







Ingrédients (12 carrés)


  • 1/2 tasse (120g) de beurre non-salé ou demi-sel
  • 3/4 tasse de cassonade foncée 
  • 1 gros oeuf, à la température ambiante
  • 1 c. à thé d'extrait de vanille
  • 1 tasse de farine tout usage
  • 1/2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1 c. à thé de sel Maldon
  • 1/2 c. à thé de poudre de vanille
  • 1/2 tasse de pacanes rôties
  • 1/2 tasse de brisures de chocolat noir
  • 1/3 tasse de dulce de leche

Préparation


1.Dans une casserole moyenne, sur un feu moyen, déposer le beurre. Le faire fondre et poursuivre la cuisson 5-7 minutes, jusqu'à ce qu'il dégage un bon arôme de noisette (ce qui se produit un peu après que le beurre ait commencé à mousser). Retirer du feu et laisser refroidir 15-20 minutes. 

2. Pendant ce temps, préchauffer le four à 350F. Puis, beurrer un moule de 8x8 pouces. Pour faciliter le démoulage, mettre une lanière de papier parchemin (en la laissant dépasser des deux côtés) dans le moule. 

3. Dans un grand bol, mélanger à l'aide d'un fouet le beurre noisette et la cassonade. Ajouter l'extrait de vanille et l'oeuf. Bien fouetter jusqu'à ce que la préparation soit un peu plus homogène.

4. Ajouter la farine, la poudre à pâte, le sel et la poudre de vanille. Mélanger légèrement, à l'aide d'une cuillère de bois, pour que tout soit bien incorporé et que la préparation soit homogène. Ajouter les noix et les brisures de chocolat. Mélanger tout juste pour les répartir dans la préparation. 

5. Déposer l'appareil dans le moule. À l'aide d'une spatule, bien étendre la préparation. Déposer des cuillères de dulce de leche un peu partout sur l'appareil et marbrer légèrement à l'aide de la pointe d'un couteau.

6. Enfourner au centre du four et cuire environ 24-30 minutes, soit jusqu'à ce que le blondie soit doré sur le pourtour et plus pâle au centre (un peu comme des brownies ou des biscuits). 

7. Retirer du four et laisser refroidir une trentaine de minutes sur une grille. Démouler, déposer à nouveau sur une grille et laisser refroidir complètement avant de couper.

samedi 16 juillet 2016

Minestrone de début d'été, garniture de pesto menthe-basilic




Dans bien des contrées autres que le Québec, cette soupe serait davantage printanière qu'estivale. Ici, à moins d'avoir une serre, un cold frame ou quelque chose du genre (j'ai déjà fait des mini-serres sur mes jardins ce printemps et ça m'a permis de devancer légèrement la saison), pas grand chose n'est prêt avant le mois de juin et encore... Bref, dans notre province, cette soupe est estivale et non printanière:) Puisque mon jardin déborde actuellement de pois, de kale, de bette à carde, de navets... je me suis inspirée de tous ces ingrédients pour préparer cette belle soupe bien consistante. Je sais, ça peut paraître intense de préparer et de manger de la soupe en été, mais j'adore en manger (sauf quand il fait 35C)! Presque tous les ingrédients de cette soupe proviennent de mon jardin (le reste se trouvait dans le frigo ou dans le garde-manger). On pourra évidemment l'adapter à ce que l'on trouvera dans son potager ou au marché! Allez-y, c'est franchement une bonne soupe (quatre saison, à vrai dire)! Et le pesto basilic-menthe (une belle découverte pour moi que d'incorporer de la menthe dans un pesto traditionnel) est franchement délicieux!






Ingrédients 
  • 1/4 tasse de dés de pancetta
  • Huile d'olive
  • 1 oignon, coupé en dés
  • 1 petite carotte, coupée en dés
  • 1 branche de céleri, coupée en dés
  • 1 tasse de dés de pommes de terre nouvelles (quelques grelots pour moi)
  • 1 tasse de dés de navets (2 pour moi)
  • 1 tasse de dés de courgettes (1 pour moi)
  • 3/4 tasse de haricots cannellini cuits
  • 3/4 tasse de pois frais écossés (frais ou congelés)
  • 1 1/4 tasse de pois sucrés, coupés en deux
  • 6-7 tasses de bouillon de légumes (ou de poulet)
  • 2 tasses de verdures émincées (moité kale sans les tiges, moitié bette à carde avec les tiges, tiges que j'ajoute en même temps que la courgette)
  • Le jus d'un citron (ou d'1/2)
  • Sel et poivre du moulin
Pesto menthe-basilic
  • 2 tasses de feuilles de basilic et de menthe (environ moitié-moitié)
  • 1 gousses d'ail pelée
  • 1/3 tasse de noix de Grenoble
  • 1/4 tasse de parmesan râpé
  • 85 ml d'huile d'olive
  • 1 trait de jus de citron
  • 1 pincée de sel
Service
  • Filet d'huile d'olive
  • Croûtons maison
  • Parmesan râpé
  • Le pesto menthe-basilic

Préparation

1. Chauffer une cocotte en fonte émaillée sur un feu moyen-vif. Ajouter un trait d'huile et les dés de pancetta. Cuire la pancetta jusqu'à ce qu'elle soit légèrement dorée. Retirer de la cocotte et réserver dans une assiette.

2.Ajouter un peu d'huile dans la cocotte et ajouter l'oignon, la carotte et le céleri hachés. Faire revenir 3-4 minutes. Ajouter les dés de pomme de terre et de navet. Poursuivre la cuisson 2-3 minutes. Ajouter les dés de courgette, les haricots blancs, le bacon réservé et le bouillon. Amener à ébullition et cuire à feu moyen jusqu'à ce que les dés de pomme de terre et de navet soient légèrement tendres.

3. Ajouter les pois, les pois sucrés et les verdures. Cuire 3 à 5 minutes.

4. Pendant que la soupe cuit, mettre tous les ingrédients du pesto dans le mélangeur ou dans le bol du robot culinaire. Réduire en purée, réserver. 

5. Quand la soupe est prête, rectifier l'assaisonnement à l'aide de sel et de poivre et ajouter le jus de citron. Servir avec un filet d'huile, des croûtons, du parmesan râpé et une bonne cuillère de pesto.





Tous les textes et les photos du blog Faits avec amour/Les Aventures culinaires de Kiki sont ma propriété exclusive. Ils sont protégés par les lois qui concernent les droits d'auteurs. Sauf autorisation écrite, toute reproduction partielle d'une photo ou d'un texte sans mon accord, pour des fins autres que celles d'utilisation personnelle, est interdite.















Tous droits réservés au blog Les Aventures culinaires de Kiki.